FORMATION
Atelier peinture, apprendre pour mieux accompagner

personne âgée alzheimer activité peinture

FORMATION
Atelier peinture, apprendre pour mieux accompagner

Dirigée vers les personnes atteintes de troubles cognitifs modérés à sévères

Spécialement conçu pour les équipes qui ont besoin d’apports techniques et d’astuces d’accompagnements pour valoriser les productions des personnes accompagnées. De la peinture aquarelle à l’acrylique, les travaux réalisés reflètent aussi les compétences techniques des équipes dans ces cadres. Se former est indispensable pour développer sa confiance en soi et celle des personnes accompagnées.

"Ce n'est pas l'outil qui infantilise, mais celui qui est au bout du manche"

5/5

Bien-être et valorisation de l'estime de soi

grâce à un accompagnement de qualité

Acquérir des techniques de base pour valoriser les potentialités des personnes atteintes de Maladies Neurodégénératives à des stades modérés à sévères, grâce à des astuces concrètes et des modèles valorisants non infantilisants.

Les peintures aquarelle et acrylique offre un panel de possibilité de productions valorisantes et non infantilisantes.

En connaître les bases est un prérequis primordial avant de proposer ce type d’activité à des personnes atteintes de troubles cognitifs. Ne pas maîtriser ces effets et ses outils peut avoir des conséquences néfastes à la fois sur votre confiance en vous, mais également agir négativement auprès des personnes accompagnées. Elles pourront se sentir dans une activité sans sens, sans but, ou « occupationnelle » , ce qui peut être délétère en terme de ressenti.

L’activité a des impacts larges, aussi bien sur l’humeur, sur les comportements que sur le relationnel et la vie sociale. C’est également un excellent medium de partage avec les familles.

 

Les compétences acquises sur 2 jours :

Maîtriser les bases de l’aquarelle et de l’acrylique et en comprendre les termes.
Utiliser les stratégies de motivation pour rassurer et accueillir les personnes
Proposer des ateliers « découverte » et également des productions plus abouties.
Etre plus confiant pour proposer des ateliers à des personnes à des stades sévères de leur maladie
Adapter votre posture et répondre aux différentes objections récurrentes des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs ( « Non, je n’ai pas envie » « je suis trop nul »  » je n’ai jamais fait de peinture »  » je ne sais pas en faire » « je ne suis pas une artiste » « je ne peux pas car j’attends quelqu’un qui doit venir me voir »…)
Adapter l’environnement à la pratique et/ou adapter la pratique à la personne

Repérer si un modèle est infantilisant, et savoir réagir
Valoriser les productions par une multitude d’astuces et de techniques.
Expliquer aux familles et à vos collègues ce qui est conseillé en accompagnement peinture et ce qui ne l’est pas.

Une personne mélange de la peinture bleu dans une assiette
5/5

Salariés exerçant en établissement ou service accueillant des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs (UPAD- EHPAD -UCC-UHR-Accueil de jour-Domicile…).

IDE, AS, AMP, AES, ASH, Animateur, ASG, Ergothérapeute, Psychologue, Auxiliaire de vie…

2 jours

Les participants seront en capacité de mettre en place leur projet d’activité peinture au sein de l’établissement et auprès des personnes accueillies de manière adaptée. 

La formation va permettre d’acquérir des connaissances et des techniques de base indispensables pour valoriser les potentialités des personnes atteintes de Maladies Neuro Dégénératives à des stades modérés à sévères, grâce à des astuces concrètes et des modèles valorisants non infantilisants.

Des bénéfices auprès des différentes parties prenantes !

– Augmentation des comportements sociaux positifs ( interactions verbales, non verbales, fierté).

– Diminution de l’anxiété.

– Favorise l’autonomie, la prise d’initiative et l’élan corporel.

– Renforce l’estime, la confiance et l’affirmation de soi.

-Agit sur l’humeur.

-…

Si c’est un désir d’équipe de faire participer les familles aux activités peinture, ces moments peuvent être des instants de partages très riches entre les proches.

-Elle permet  de rendre actrices les familles auprès de leur parent ( parfois démunis face au manque d’échange).

-Elle permet aux proches d’appliquer des techniques par mimétisme et par partage des équipes.

-Elle offre aux familles des moments de complicité et de redécouverte de leur parent sous un autre jour.

Les professionnels qui proposent et initient cette approche bénéficient eux aussi de retombées observables et décrites :

– La fierté de proposer des techniques valorisantes et non infantilisantes.

– Moins de stress et de sentiment d’impuissance sur ces moments, en raison de la ressource possible.

– Moins de sentiments négatifs et d’épuisement, lié à cette activité plaisante pour tous.

– Cette approche valorise les rôles des soignants professionnels et des non soignants par l’observation fine du résident et les impacts positifs de son intervention sur son comportement.

– Elle favorise les échanges de communication vers la personne à des stades sévères de maladie.

– La formation permet aux équipes professionnelles d’être plus engagés dans la réflexion sur les caractéristiques des résidents.

L’image de l’établissement est valorisée, car il s’applique à mettre en place différentes approches non médicamenteuses et ainsi, respecte les préconisations de l’HAS et les potentialités des personnes.

La pratique proposée par l’établissement démontre de sa volonté de mettre en place des ressources adaptées aux personnes accueillies, en formant son personnel car sa démarche est sérieuse.

Avis de participants

"Je n'y connaissais rien, mais j'ai toujours eu envie d'apprendre. Je pensais que je n'étais pas douée, mais finalement je me rend compte que c'est beaucoup de technique. Pour moi, ça ne s'invente pas, j'ai bien fait de participer, ça m'a beaucoup apporté"
Nathalie A.
AMP
" La formation a complétement changé ma vision des activités créatives ou artistiques. J'avoue que je n'étais pas très à l'aise d'accompagner des personnes plus dépendantes, car je trouvais que les réalisations finales étaient infantilisantes, mais finalement ça venait de moi et de mes propositions. Je m'en suis rendu compte pendant la formation. Adeline a su l'amener avec beaucoup de tact et de bienveillance. Je suis vraiment ravie, j'ai envie de faire plein de choses ! "
Laëtitia F.
Animatrice

Vous avez besoin d'améliorer vos compétences pour mieux accompagner ?

FAQ

Pas du tout ! L’ objet est bien l’accompagnement à travers une pratique artistique valorisante, riche de sens pour les personnes qui y adhèrent. Il appartient aux psychologues et aux médecins psychiatres d’analyser des réalisations dans le cadre d’un suivi thérapeutique ciblé. Ce n’est pas l’objectif ici.

Non. Cette formation est justement concue pour apporter des bases solides ( et des astuces) à des professionnels du soin et de l’animation qui ne sont pas des artistes. Néanmoins, il est important d’être intéressé et volontaire dans cette démarche. L’activité doit être plaisante pour tous. 

Des psychologues aux animateurs, en passant par des ASH, des AES, des AMP ou ASG. Des ergothérapeutes ou des infirmiers peuvent s’enrichir de techniques pour accompagner des résidents en P.A.S.A, en U.H.R ou en service de gériatrie hospitalier.

Même si votre formatrice est Art-thérapeute spécialisée, en aucun cas cette formation est une formation d’art-thérapie. Pour devenir Art-thérapeute, il faut effectuer un cursus universitaire. Toutefois, elle utilise et vous transmet des connaissances sur la pratique, sur l’évaluation,  et vous serez en capacité de concevoir et de conduire un atelier peinture non infantilisant et adapté.

LOGO INM SOLUTIONS FORMATIONS

Adeline GINGUENE (EI)

20 rue Marivaux, 72000 LE MANS

Siret : 899 822 621 00012

Organisme de formation 

NDA : 5272 01 933 72

2022 – Créé en collaboration avec WeBIngecie